You are here
Home > الرئيسية > في مثل هذا اليوم – 8 نوفمبر 1970 : نادي كرة القدم بالجريصة – النادي الإفريقي

في مثل هذا اليوم – 8 نوفمبر 1970 : نادي كرة القدم بالجريصة – النادي الإفريقي

تحملنا اليوم ذاكرة صدري صيود إلى يوم 8 نوفمبر 1970 إلى ذات مباراة بين نادي كرة القدم بالجريصة و النادي الإفريقي و تخط لنا ريشته المميزة تفاصيل هاته المباراة.
“النادي الإفريقي يعيش أزمة نتائج تعود إلى أسباب مختلفة و لكن الفريق الذي يقوده آنذاك المجري أندري ناجي كان يزخر باللاعبين الأفذاذ و كان لا بد من انتفاضة و العودة إلى المدار الطبيعي …
النادي الإفريقي بعتوقة و الرحموني بطل المباراة يتحول إلى ملعب الجريصة لخوض مباراة في ظروف استثنائية …
لنعش اللحظة مع صدري …
8 novembre 1970 : FC Djerissa – Club Africain-Tunisie 0-2
Est-ce le vol qualifié du titre de champion 1970 et d’un second doublé en quatre saisons qui les a marqué ? Est-ce le départ de Fethi Zouhir de la présidence de l’association ? Le Club Africain est en crise en cette fin d’année 1970. Il y a un mois que les footballeurs n’ont plus gagné, et le caractère d’André Nagy ne lui valant pas que des amis, les critiques à son encontre fusent y compris au sein de l’effectif.
Le terrain de Jerissa, quoique rugueux, est propice à la relance de la machine clubiste pour la 9ème journée du championnat. Les malheureux mineurs n’ont réussi qu’un match nul au milieu d’un ensemble de défaites, et n’ont marqué qu’un seul but en huit rencontres. Ils sont pourtant bons à la manœuvre, et Attouga doit bloquer un tir puissant de Mechri. Mais le Club va faire parler et son collectif et ses individualités : Rahmouni, en bon capitaine d’équipe, va montrer l’exemple -et profiter de l’inexpérience de ses adversaires. Dès la reprise, il s’échappe sur l’aile droite, se rabat à gauche et envoie un centre-tir peu appuyé mais vicieux qui surprend l’ensemble de la défense locale et rentre dans les buts adverses.
Le FCD accuse le coup et Abderrahmane en profite, exploitant une bévue de Lakhdar pour doubler la mise. Le match est plié en 5 minutes et c’est un monopole clubiste sur le ballon, qui ne donnera hélas rien, les mineurs défendant sans relâche, souffrant devant Khouini mais n’encaissant plus rien. Il était temps.
Stade Municipal de Jerissa, dimanche 8 novembre 1970. Neuvième journée
Arbitrage de Mr.Dridi
Football Club de DjerissaClub Africain 0-2 (0-0)
Buts : Abderrahmane Rahmouni (48ème, 52ème)
FCD : Sghaïer – Abdessalem, Lakhdar (Ouertani), Benouar, Mokhtar, A.Jebari, Gharbi, Trabelsi, Mechri, Amor, Jebria. Entraîneur : Miroslav Pauba
CA: Attouga – Ahmed Zitouni, Jalloul Chaoua, Ali R’tima, Hamadi Bennour, Abderrahmane Rahmouni, Tahar Zidi, Moncef Khouini, Hassen Bayou, Mohamed Mensi, Salah Chaoua. Entraîneur: André Nagy
Le Club reprend deux places au classement et y repasse dans sa première moitié, amorçant une remontée qu’il continuera jusqu’à être dauphin du Club Sfaxien. Mais surtout, relancé, il signe là la première de sept victoires de suite -toutes compétitions confondues- sans concéder le moindre but, remportant au passage le premier titre international de football d’une équipe tunisienne depuis l’indépendance (le seul succès datant de la défunte Italia en 1936). Emmené par un Abderrahmane Rahmouni qui connait la meilleure période de sa carrière pourtant riche en la matière, son attaque marque 15 buts entre Hassen Bayou, Salah Chaoua, Moncef Khouini et Tahar Chaïbi. En plus bien entendu de son meneur de jeu à qui nous venons de dire adieu…
Sadri Sioud – Ligue Clubiste
Top